TDF Téléphonie Mobile Liaisons Régionales FT RTE Militaire


Les faisceaux hertziens militaires sont classés en deux grandes familles :

La première est celle des faisceaux tactiques qui sont par définition des moyens temporaires, faciles à déplacer et à remettre en service par les unités spécialisées. Un exemple célèbre sont les faisceaux du réseau RITA de l'Armée de Terre.

La seconde famille de faisceaux regroupe les liaisons hertziennes des réseaux de télécommunication d'infrastructure. A la différence des moyens tactiques, ces réseaux sont installés en fixe et sont opérationnels en permanence. Ils permettent aux Armées d'assurer les communications entre les unités métropolitaines tout en étant indépendants des réseaux civils.
Le coeur de ces moyens d'infrastructure est commun aux trois Armes et s'appelle le réseau SOCRATE. En complément, chaque Armée (Air, Mer et Terre) possède son propre réseau de desserte qui raccorde ses bases ou ses garnisons.

La Gendarmerie quant à elle, a la particularité d'utiliser des faisceaux hertziens d'infrastructure pour interconnecter, non pas des unités fixes, mais ses relais de radiocommunication mobile qui sont isolés sur des points hauts.


Faisceaux Hertziens en Vue Directe
en Touraine
Relais Hertzien Troposphérique Désaffecté
sur le Plateau de Millevaches

Relais Hertzien de l'Armée de l'Air Désaffecté
près de Bastia (Photo de S. PEDRONI)
Sémaphore de la Marine Nationale
au bord de la Méditérranée
Relais Hertzien "durci" sur le Mont Ventoux,
qui a été utilisé pour les missiles du plateau d'Albion
(tout a été démonté au début des années 2000)



Copyright : http://www.hertzien.fr/